Les effets de la ritaline

Le 7 mai 1999, nous commençons le traitement sous Ritaline

 

Toi petit Babouchon tu es certain que ce sont des vitamines et tu es tout heureux d’en prendre. Ce qui nous frappe immédiatement c’est que tu ne fais plus dix mille choses en même temps.

Le matin sans Ritaline cela se passe comme cela :

Tu prends tes habits par terre auprès de toi, tu tripotes une chaussette qui devient tour à tour cache-nez, cache-oreilles, mitaine ou encore trompe d’éléphant.

Tu joues aux Legos, vite une petite pièce par ci et une petite pièce par là.

Je te rappelle à l’ordre :

– Babu habille-toi !

– Oui maman je fais.

Tu reprends tes chaussettes et en enfiles une. Puis tu regardes par la fenêtre et ton esprit s’évade, la fenêtre a disparu, tu es dehors en train de construire des fortins.

– Babu habille-toi s’il te plaît !

– Oui maman je fais.

Tu enfiles la seconde chaussette quand, par pur hasard, tu perçois une règle sur ton bureau. Pour toi elle devient épée et te voici maintenant chevalier du moyen âge.

– Babu c’est bientôt l’heure, tu t’habilles ?

– Oui maman je fais.

Tu prends un slip propre dans le tiroir, mais tu enfiles tes deux jambes dans le même canon et tu es tout coincé.

– Babu tu fais quoi encore dépêche-toi !

– Oui oui je sais je fais.

Tu enfiles un pull, mais neuf fois sur dix il est deux fois à l’envers. C’est à dire, le devant est derrière et l’intérieur est à l’extérieur.

– Babu tu n’as pas vu que ton pull est à l’envers ?

– Non pourquoi ça change quoi ?

– Babu tu as retourné ton pull ?

– Oui je sais, je fais.

Puis tu joues avec une feuille de papier qui entre tes mains devient avion de chasse. Tu voles dans les airs, plus rien n’existe à part toi et le ciel, tu es pilote de chasse de l’armée américaine.

– Babu enfile ton pantalon !

– Oui maman je fais je fais.

Tu prends ton pantalon et enfiles une jambe, mais zut, juste à ce moment-là passe devant toi une minuscule petite araignée. Aussitôt te voilà en pleine Afrique attaqué par des quantités de mygales, tu t’agites et tes pensées ne sont plus parmi nous, tu as changé de continent.

– Babu tu es prêt ?

– Oui maman je fais je fais.

– Babu tu viens déjeuner, c’est prêt !

Comme c’est drôle, tes céréales font d’étranges petits bruits dans leur bol de lait. Tu les fixes pensant qu’elles vont se battre entre elles, te voici transporté sur un ring de boxe.

– Babu va te laver les dents maintenant.

Rave, la brosse à dents tombe dans le lavabo, et la voilà qui sous tes yeux devient un bateau viking dont bien entendu tu es le capitaine.

– Hop mon Babu, rejoins la terre ferme maintenant s’il te plaît tu dois aller à l’école.

– Oui maman je sais je fais.

Près d’une heure s’est écoulée et tu dois encore enfiler ta veste et tes chaussures.

Chaque matin c’est le même scénario qui recommence, mais tu es toujours très joyeux et obéissant.

Le matin avec Ritaline cela se passe comme cela :

– Babu réveille-toi il est l’heure de te préparer !

– Oui maman je sais, je fais.

– Babu il faut commencer à t’habiller !

– Mais maman suis déjà tout habillé regarde !

Je n’ai pas eu le temps de dire ouf que tu es déjà tout habillé. Comme d’habitude ton pull est à l’envers. Bravo mon Babu.